Retrouvez les dernières actus de GestionPub, du secteur du e-commerce et de la publicité en ligne.

article news gestionpub
Marché e-pub • Cookies publicitaires

Cookies publicitaires : future ordonnance stricte

25/02/2011 • La future ordonnance du Ministère de l’Economie, qui encadrera les «cookies» publicitaires, prévoit un consentement préalable de l'internaute.

Cookies publicitaires : future ordonnance stricte

L’avant-projet de l’ordonnance du Ministère de l’Economie - transposition de la directive européenne de Nov 2009 («sur les Paquets Télécoms ») - encadre les cookies publicitaires de façon stricte.

Le texte prévoit un consentement préalable de l’internaute quant au dépôt de cookie sur son ordinateur, et une durée limitée de conservation des données personnelles recueillies. Les internautes pourront d’ailleurs suspendre ultérieurement leur consentement concernant l'utilisation de leurs données. Ainsi la régie émettrice devra informer l’internaute de la finalité de ce fichier (cookie) et demander son accord préalable avant de le stocker. Les cookies nécessaires à la navigation des internautes (stockant les identifiants et mots de passe pour accéder automatiquement à un service ou les éléments d'un panier d'achat) ne seront pas, a priori concernés par ces restrictions.

La version définitive de cette ordonnance sera validée avant le 25 mai 2011, date butoir pour la transposition de la directive européenne. L’Assemblée Nationale et le Sénat ont validé la demande du gouvernement de délibérer sur le sujet des cookies.

Ce projet de loi va avoir des conséquences directes sur le marché de l’e-publicité. En effet, les cookies publicitaires sont importants  notamment pour le ciblage et le capping (pression publicitaire) entre autres. Les refus des internautes vont probablement générer une baisse de l’activité des régies publicitaires et plateformes.

Les réactions dans le monde de l’e-publicité sont vives :

L’IAB (Interactive Advertising Bureau) a publié sur son site des vidéos expliquant en quoi les cookies améliorent la navigation sur Internet. De plus, la branche européenne de l'IAB estime par ailleurs que la publicité en ligne permet d'accéder gratuitement à l'équivalent de 40 euros de services en ligne par foyer et par mois. Une somme dont les internautes devraient s'acquitter si l'e-pub n'existait pas.

De son côté, le PDG de Weborama, Alain Lévy, a dénoncé les conséquences de ces mesures : "restreindre la liberté de pose de cookies ne stoppera pas la publicité ciblée. Plutôt, cela risque d'installer Google et Facebook dans une position de quasi-monopole de la publicité online, au détriment de tous les autres acteurs de la publicité numérique, qui opèrent dans l'étude du comportement des internautes, l'adserving ou la mesure d'audience des sites"


Actualités et dossiers sur la publicité sur Internet